sept 2012 24

Aujourd’hui, nous soulignons l’action du mouvement du 24 septembre. Ce mouvement qui s’est effacé naturellement devant la force d’Occupons Montréal, le 15 octobre 2011 est peu mis en évidence lorsqu’on se penche sur la genèse du printemps québécois. Pourtant, nous avons réussi à canaliser l’indignation collective face au scandale de la corruption dans la gestion des fonds publics en mouvement de contestation populaire. Plusieurs citoyens manifestaient pour la 1er fois depuis longtemps. Chapeau à tout ceux qui se sont mobilisés le 24 septembre 2011.

Toutes ces voix mises ensemble démontrent qu’une société investie de ses citoyens peut réussir à ébranler les structures du pouvoir et à obtenir des gains significatifs. Nous lançons donc un appel à la continuité de la mobilisation.

Nous rappelons aujourd’hui en diffusant cette vidéo que pour obtenir la Commission Charbonneau il nous a fallu hausser le ton et descendre dans la rue.  Cette vidéo est donc un hommage à la force de la parole citoyenne.

Le mouvement du 24 septembre est un mouvement  non partisan initié dans la foulée du rapport Duchesneau. Cette première manifestation spontanée organisée en collaboration avec Les Alter Citoyens s’est organisée en moins d’une semaine en réponse à notre indignation.  Nombreux nous ont confié manifester pour la première fois et reprendre confiance en leur pouvoir citoyen. Nous vous invitons à écouter ce reportage d’Akli Aït Abdallah sur les Alter Citoyens et le Mouvement du 24 septembre.