nov 2012 22

   22 novembre, 14h, à la place du peuple:  manifestation nationale organisée par l’ASSÉ dans le cadre de la «GLOBAL EDUCATION STRIKE» suivie d’une soirée rouge à 18h qui risque d’être fort inspirante. Beau programme, non ?

Nous serons ce soir à cette Soirée rouge  organisée par ATSA.  Claudine Simon des Alters prendra la parole pour le Mouvement du 24 septembre.

« 25 personnalités publiques et citoyens militants livreront des textes de leur cru dans le cadre de l’événement FIN NOVEMBRE de l’ATSA  qui souligne le 20e anniversaire de la Place Émilie-Gamelin. Une grande soirée de prise de parole et de réflexion sur la notion de Place Publique à même la place Émilie-Gamelin, centre chaud du printemps érable.

Dominic Champagne, Béatrice Vaugrante, Nicolas Mainville, Guylaine Maroist et Éric Ruel, Carminda Mc Laurin, Olivier Choinière, Ianik Marcil, Geneviève Rochette, Paul St-Pierre Plamondon, Pierre Gaudreau, Jean Barbe, Pierre Jasmin, Sébastien Ricard, Pol Pelletier, Jean-Martin Johanns, Louis-René Beaudin, Léa Clermont-Dion, Alain Vadeboncoeur, Jocelyn Maclure, Philippe Ducros, Margie Gillis, André Bélisle, Catherine Caron, Will Prosper, Ève-Lyne Couturier, Claudine Simon, Gabriel Nadeau-Dubois, Émilie Monnet prendront la parole. C’est l’artiste engagé Domlebo qui sera le modérateur de la soirée, le liant entre le public et les porteurs-euses de parole. [Plus d’information…]

nov 2012 23

Texte lu à la Soirée rouge d’ATSA le 22 novembre 2012:

Ce qui manque à la démocratie c’est la confiance en soi- même, c’est le sentiment de sa force, c’est l’ambition vraie.
L’immense foule n’a point une suffisante espérance de voir réaliser la justice, elle n’a point surtout assez le sentiment que c’est par elle que la justice
peut et doit être réalisée » – La dépêche, 1888

Ils n’ont rien vu, rien entendu. Ils n’ont pas voulu voir, ils se sont défilés, n’ont pas questionné. Ils ont pris le système pour acquis. Ils ont dit oui aux pots de vin, à la tromperie et aux manigances qui empoisonnent tout notre système politique.

Ils ont tous faillit de la plante verte au corrompu. Dans leur responsabilité de faire ce qu’ils devaient faire pour que nous, citoyens, ayions confiance en nos institutions publiques.

Ils sont coupables au minimum de laxisme et de manque de courage moral.

Mais… nous ? Qui sommes-nous comme citoyens? Sommes-nous dans l’ensemble si différents, si loin d’eux ? [Plus d’information…]

oct 2015 14

ATSASans titre

Du 15 au 18 octobre, nous prenons le temps d’une soupe.
Du 15 au 18 octobre prochains aura lieu la première fusion événementielle entre l’ATSA et La Nuit des sans abri de Montréal (NSA). C‘est conjointement que nous vous convions à cette édition 2015, intitulée Le Temps d’une Soupe, sur la Place Émilie-Gamelin du Quartier des spectacles à Montréal!

ATSA y offrira PRENDRE…LE TEMPS D’UNE SOUPE, une intervention en continu qui donne le ton et le titre à l’événement dès le jeudi 15 à 16H.
Nous serons sur place comme partenaires de diffusion. [Plus d’information…]

oct 2015 25

Les Alter Citoyens ont discuté avec Pierre Gaudreau du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) pendant la 26ième Nuit des sans abri le le 16 octobre 2015 qui se déroulait dans plus d’une trentaine de villes de la province. Unis par les mêmes objectifs que l’ATSA, cet événement se veut un moment pour se réunir, réfléchir et sensibiliser la populations à la dure réalité quotidienne que vivent les personnes en situation ou à risque d’itinérance de même qu’en processus de réinsertion sociale. [Plus d’information…]

nov 2015 03

Court reportage signé Les Alter Citoyens sur l’évènement  »Le temps d’une soupe » de l’ATSA qui a eu lieu à Montréal le 15 octobre 2015. On y discute d’itinérance et de l’importance des rencontres et de l’échange. [Plus d’information…]

mar 2016 03

Montréal, le 16 octobre 2015. Pendant la nuit des sans-abri et l’évènement d’ATSA le temps d’une soupe, Les Alter Citoyens ont rencontré les organismes communautaires et les élus pour discuter de financement et de coupures en pleine période d’austérité imposée par le gouvernement libéral de Philippe Couillard. Les discours sont bien beaux, mais on verra la vraie volonté du gouvernement libéral lors du dépôt de son prochain budget… Quel sort sera réservé au programme Accès logis et aux groupes communautaires qui font un travail phénoménal sur le terrain? Vivons-nous dans une société qui tient réellement à coeur les plus démunis ou sommes nous témoins de promesses en l’air pour plaire aux médias ? Le budget 2016-2017 démontrera la vraie volonté du gouvernement en ce qui concerne la pauvreté et l’itinérance.

plus.lapresse.ca/screens/16da00a5-d007-43d1-8ec9-9a82fee2e1e4%7C_0.html

Image/Montage : Alexandre Gingras
Musique : Buffalo Hat Singers, Number Juan

[Plus d’information…]