avr 2013 25

Notre capsule sur le rassemblement contre p6, le 22 avril, pendant la séance du conseil de ville.

Encore une fois nous remercions les citoyennes et citoyens qui prennent la parole pour faire valoir leur point de vue. [Plus d’information…]

mai 2014 26

Pour un bilan de l’application du règlement P-6
https://www.facebook.com/events/234935203368742/
Aujourd’hui, à 18:30
Hotel De Ville, à Montréal

*Version longue d’un texte publié dans Le Devoir du lundi 26 mai 2014, signé par 328 personnes ou groupes, dont Les Alter Citoyens.

Pour un bilan de l’application du règlement P-6
26 mai 2014 | Collectif d’auteurs | Montréal

Le prochain conseil municipal de la Ville de Montréal aura lieu ce lundi, 26 mai. Lors de ce conseil, le parti d’opposition Projet Montréal déposera une motion pour demander un bilan sur le règlement P-6. Rappelons que le règlement municipal P-6, modifié en mai 2012 parallèlement à l’adoption du projet de loi 78 (loi 12), vise à « encadrer » les manifestations, événements ou rassemblements se déroulant sur le domaine public.

En ces temps de politiques d’austérité caractérisés par les coupures, l’augmentation de la tarification et une tendance à la privatisation des services publics, les coûts astronomiques associés à la répression de la contestation nécessitent d’être publiquement analysés.

Ainsi, pour démontrer l’importance de dresser un bilan sur le règlement P-6, nous n’aborderons pas des questions telles que le profilage politique, les droits et libertés bafoués ni le danger pour une société dite démocratique d’accorder un pouvoir politique arbitraire aux forces de l’ordre. Nous ne nous étendrons pas non plus sur l’approbation paradoxale du règlement P-6 par des partis politiques qui avaient pourtant condamné son équivalent au niveau provincial en tapant de la casserole contre la loi 12.

Non, nous ne parlerons pas de tout cela. Nous parlerons d’argent. [Plus d’information…]

juin 2014 16

bienvenue 10433265_10152518334462813_4118041365614941519_nRDV le 16 juin à 17h devant l’hôtel de ville pour la lecture de cette déclaration commune en même temps qu’une action de solidarité avec le FRAPRU.

Merci aux groupes qui ont donné leur appui.

Déclaration commune: Pour un vrai bilan du règlement P-6!
Montréal, le 16 juin 2014

Le 26 mai dernier, lors du conseil municipal de la Ville de Montréal, le parti d’opposition Projet Montréal a déposé une motion demandant un bilan de l’application du règlement P-6, qui vise à “encadrer” les manifestations, événements ou rassemblements se déroulant sur le domaine public.

Nous avions alors été plus de 300 personnes à co-signer une lettre en appui à la dite motion (“Pour un bilan de l’application du règlement P-6”, Le Devoir, 26 mai 2014). Celle-ci a cependant été battue. Le maire Denis Coderre, saluant à plusieurs reprises le travail de la police, a affirmé que P-6 resterait en place tant qu’il serait au pouvoir. De son côté, Anie Samson, la présidente de la Commission de la sécurité publique, promettait qu’un bilan de l’application de P-6 serait réalisé par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) lui-même et déposé lors du conseil municipal du 16 juin.

Le conseil municipal cautionne ainsi le fait que la police s’auto-“évalue” tandis que les citoyennes et citoyens sont complètement tenu-e-s à l’écart.

Nous dénonçons avec force un tel manque de transparence et un refus aussi flagrant d’inclure la population montréalaise! Car l’application du règlement P-6 a un coût de plus en plus élevé pour la population et pour la démocratie. [Plus d’information…]

déc 2014 31

ostirteMerci d’avoir pris la parole devant nos caméras pour témoigner de votre indignation. Merci d’avoir proposé des solutions pour construire une société plus juste, plus égalitaire.

Nous vous souhaitons à tous une très heureuse année 2015.
Une année énergisante où nos rêves collectifs d’une société plus égalitaire pourront librement s’exprimer dans les rues. Une année solidaire où nous ferons assez de bruit pour que le bien commun guide les choix politiques de nos gouvernements.
Une année où les solutions alternatives à l’austérité seront considérées. Où on cessera de s’attaquer bassement aux plus pauvres d’entre nous.
Une année où nous verrons une réelle convergence de luttes et où nous mettrons à la porte le gouvernement libéral. [Plus d’information…]