11 December 2017

   22 novembre, 14h, à la place du peuple:  manifestation nationale organisée par l’ASSÉ dans le cadre de la «GLOBAL EDUCATION STRIKE» suivie d’une soirée rouge à 18h qui risque d’être fort inspirante. Beau programme, non ?

Nous serons ce soir à cette Soirée rouge  organisée par ATSA.  Claudine Simon des Alters prendra la parole pour le Mouvement du 24 septembre.

“25 personnalités publiques et citoyens militants livreront des textes de leur cru dans le cadre de l’événement FIN NOVEMBRE de l’ATSA  qui souligne le 20e anniversaire de la Place Émilie-Gamelin. Une grande soirée de prise de parole et de réflexion sur la notion de Place Publique à même la place Émilie-Gamelin, centre chaud du printemps érable.

Dominic Champagne, Béatrice Vaugrante, Nicolas Mainville, Guylaine Maroist et Éric Ruel, Carminda Mc Laurin, Olivier Choinière, Ianik Marcil, Geneviève Rochette, Paul St-Pierre Plamondon, Pierre Gaudreau, Jean Barbe, Pierre Jasmin, Sébastien Ricard, Pol Pelletier, Jean-Martin Johanns, Louis-René Beaudin, Léa Clermont-Dion, Alain Vadeboncoeur, Jocelyn Maclure, Philippe Ducros, Margie Gillis, André Bélisle, Catherine Caron, Will Prosper, Ève-Lyne Couturier, Claudine Simon, Gabriel Nadeau-Dubois, Émilie Monnet prendront la parole. C’est l’artiste engagé Domlebo qui sera le modérateur de la soirée, le liant entre le public et les porteurs-euses de parole.

Chacun des participants aura de 3 à 5 minutes de temps de parole et c’est l’ensemble des interventions qui nous brossera un portrait unique sur la notion de  Place Publique selon différents champs de réflexion soit l’environnement, l’éducation, la santé, la justice, la pauvreté, l’économie, les finances publiques, l’art et la culture, la paix sociale, les médias, les relations intergénérationnelles et interculturelles, la solidarité internationale…

Ils le font pour revaloriser ce qu’on attend du Québec de demain, celui que l’on veut pour le plus grand nombre, dans l’esprit de la Place Publique soit  une place à tout le monde, pour tout le monde, en pensant à la collectivité et plus largement  pour se demander à qui appartient le territoire et à cette ligne trop souvent ténue qui sépare le public du privé…Une soirée pour remettre en contexte le réveil politique du printemps érable, les espoirs suscités, l’énergie déployée et raffermir la solidarité et la force des réflexions. ”

Nous vous invitons en grand nombre à vivre cette soirée qui s’annonce des plus inspirantes.

À ce soir !

 

 

 

LES ALTER CITOYENS

Voir tous