11 December 2017

Le 17 mars, le collectif Montréal-Syrie organisait une marche pour commémorer le 1er anniversaire de la révolution syrienne.
Nous étions dans les rues au côté de celles et ceux qui dénonçaient la violence du régime de Bachar-Al Assad sur son propre peuple et avons été bouleversés d’entendre les témoignages et les appels à l’aide de la communauté internationale.

Rapidement, nous avons mis en ligne une entrevue intégrale avec une jeune syrienne. Pour des raisons de sécurité, nous avons dû retirer notre reportage.
Nous avons compris que certains sympathisants du régime vont très loin, même ici, pour faire taire l’opposition et le font en toute impunité.
Nous remercions celles et ceux qui ont, disons-le, très courageusement pris la parole devant notre caméra.
Si jamais la sortie de ce reportage vous attirait des représailles sur vous ou votre famille, nous vous mettrons en contact avec Amnistie internationale qui a commencé un travail de documentation sur les atteintes à la liberté d’expression reliées à la violence du régime qui se perpétue chez nous.
Informez-nous. Nous devons dénoncer.

Devant l’intensification de la violence dans les derniers jours, nous avons décidé de ne pas rester silencieux.  Nous mettons en ligne ce nouveau reportage qui dénonce la complicité des alliés internationaux du régime dictatorial et répond aux appels à l’aide en proposant des moyens d’action.

Nous pouvons agir: Amnistie internationale.

Nous demeurons plus que jamais solidaires avec le peuple syrien qui se bat pour la liberté.
Nous vous invitons à diffuser ce topo pour que, comme mentionné dans le reportage, les gens sachent et se sentent concernés.

Pour plus d’informations sur la situation en Syrie:
Article du Nouvel observateur
Article du journal Le Devoir

LES ALTER CITOYENS

Voir tous